Ord Antalaha [République]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ord Antalaha [République]

Message  Scott Cochrane le Lun 20 Aoû - 16:02


Ord Antalaha vue de l'espace

Ord Antalaha est une petite planète située à proximité des mondes du noyau, dans la zone connue comme étant celle des « colonies ». Une colonie, cette planète en est justement une, et assez récente. En 6 après la Resynchronisation (rS), la République Galactique posa le pied sur ce monde et en fit une de ses colonies, imposant selon certains son choix. Mais cela est une question de point de vue dont ne débattrons pas.

Historiquement, la planète se trouva être longtemps inhabitée. Ce n’est que plusieurs centaines d’années précédents la Resynchronisation que les premiers colons arrivèrent ; non pas ceux de la République, mais ceux qui constituent aujourd’hui le peuple ancestral d’Antalaha, le peuple du représentant Scott Cochrane. L’histoire de ce peuple est malheureusement très peu connue, même de ses propres membres car nombre des anciens sont décédés sans donner d’informations à leur descendance. Néanmoins, nombreuses sont les histoires qui racontent que, fuyant un cataclysme sur leur planète natale, les premiers habitants arrivèrent sur la planète avec un vaisseau qui se crasha en catastrophe. Après avoir tenté, en vain, de reconstruire leur civilisation à un niveau technologique identique, ils décidèrent de repartir de zéro en devenant de simples agriculteurs.
Il fallut attendre la période située entre 2 ap. rS et 4 ap. rS pour que Scott Cochrane et une poignée de ses amis découvrent le vaisseau qui a mené leur peuple sur cette planète, ce qui permit d’accréditer la thèse ancestrale sans pour autant apporter de nouveau renseignements, la plupart des instruments et données de bord n’étant plus utilisables, étant donné le caractère très endommagé de leur navire. A l’heure actuelle, des fouilles entreprises par d’autres passionnés sont toujours en cours et beaucoup fondent l’espoir d’y trouver de nouvelles informations.

Aujourd’hui, la planète est majoritairement peuplée de colons républicains, de condition simple, souhaitant également revenir aux sources de leurs civilisations en devenant de paisibles agriculteurs. Au total, ce furent 150 000 colons qui prirent racines sur Ord Antalaha et qui s’intégrèrent rapidement aux quelques centaines de colons originels. A cela, il faut ajouter un bon millier de militaires, stationnés sur la planète depuis la mise en place du Dépôt Militaire Régional (ORD) dont la planète tire son préfixe imposé.

Néanmoins, la planète garda une volonté d’indépendance, rarement mise en avant à cause de la présence militaire et de l’importance de l’organisation colonisatrice. Mais cela va peut-être changer étant donné les événements récents. Scott Cochrane, accompagné de quelques fidèles amis, a décidé de reprendre cette lutte politique contre la République afin d’obtenir une indépendance depuis longtemps souhaitée, se faisant dès lors le leader de l’opinion majoritaire de la population d’Ord Antalaha, colons républicains compris.

Informations principales.

Nom : Ord Antalaha (à l’origine Antalaha)
Situation géographique : colonies
Climat : Tempéré
Terrain : Forêts et Plaines, quelques étendues aquatiques
Habitants : Humains, en grande majorité
Langues : Ancien Antalahan, Basic
Nombre d’habitants : environ 150 000 personnes
Statut : colonie républicaine
Durée d'une journée : 28 heures
Durée d'une année : 392 jours


Situation galactique d'Ord Antalaha avec Coruscant comme point de référence
avatar
Scott Cochrane

Messages : 8
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 21
Localisation : Ord Antalaha

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entrevue avec un futur directeur ...

Message  Scott Cochrane le Dim 2 Sep - 14:58

Scott avait déjà très précisément tracé et élaboré le parcourt qu’il allait emprunter afin de mener sa planète à l’indépendance, cela en premier lieu à l’aide d’une équipe soudée d’amis et de connaissances issus de divers environnements ayant chacun à charge une tâche bien précise. Bien sûr, pour l’instant, l’indépendance n’était pas encore acquise et un énorme chemin serait à parcourir avec l’autonomie de la nation et la création d’un gouvernement uni et élu par les habitants de la planète. Cependant, Scott n’était pas du genre à laisser les choses arriver trop vite ; il préférait que tout soit bien établi à l’avance et que la majorité des principaux scénarii aient été envisagées afin que tout se passe dans les meilleures conditions, le plus rapidement possible et de la manière la plus convenable qu’il était humainement possible d’imaginer. Son gouvernement était déjà ainsi en grande majorité composé mais il gardait pour lui la liste de ces personnes. Elles étaient invité à une entrevue avec Scott Cochrane afin qu’il se fasse une meilleure idée du personnage ainsi que de ses capacités afin de déterminer s’il était apte ou non à occuper un poste précis. Bien évidement, même ces personnes ne se rencontreraient pas avant d’avoir été conviées à une réunion conviant tous les futurs ministres.

Aujourd’hui était le jour de recevoir un homme que Scott connaissait bien. Il s’agissait de Roy Morzeny, un ancien camarade de l’académie navale de Coruscant et grand ami. Entré dans la Navy, il intégra ensuite le corps des renseignements, département plus éloigné de celui de Scott et avec qui il avait relativement peu de contacts. Néanmoins, les deux hommes gardèrent le contact et se retrouvèrent après que Roy ait été licencié de son poste dans le contre-espionnage, à la suite des grandes réformes administratives entreprises par le tout nouveau chancelier Palpatine. Ainsi, le poste de directeur des renseignements avec l’espionnage et le contre-espionnage lui était tout dédié. Ses qualités étaient louées par ses supérieurs du temps de son passage dans le contre-espionnage républicain et qui plus est, il était un homme de confiance qui souhaitait commencer une nouvelle carrière. Personne parmi les connaissances de Scott n’était donc plus apte à occuper ce poste que lui. L’entrevue qu’ils allaient avoir n’était qu’une simple entrevue de courtoisie destinée à lui proposer un poste qu’il acceptera sans aucun doute, du moins quasiment.

Scott était assis dans son bureau, un endroit modeste situé en plein cœur de la ville principale d’Ord Antalaha, ville qui n’avait pas encore de nom officiel, seulement quelques archaïques appellations dans la langue des colons originels, langue depuis longtemps devenu obsolète. La pièce était ainsi de style très modeste. Un simple bureau de bois, aux angles arrondis et l’allure usée, comportait des tiroirs de chaque côtés. Sur sa partie supérieure étaient posés quelque datapads, de vieux manuscrits et documents d’histoires, quelques rouleaux comportant des plans archéologiques ainsi qu’une plume et un encrier noir, plein. Devant son bureau se trouvaient deux sièges à l’allure confortable, à l’armature en bois noir, cela à l’opposé du fauteuil de Cochrane qui était entièrement fait d’un bois clair. Dans la pièce se trouvaient de nombreuses étagères qui couvraient la quasi-totalité des murs et ne laissaient ainsi qu’une ouverture assez petite d’un petit mètre sur un pour une fenêtre à l’allure rustique. Dans ces étagères étaient conservées principalement des livres à l’allure très ancienne mais également d’autres d’un aspect bien plus récent, écrit probablement de sa main au cours de ses récentes années. De chacun de ses ouvrages on pouvait voir différentes feuilles volantes dépasser vers l’extérieur, démontrant l’important travail effectué dans chacun de ces ouvrages. Leur thème était d’ailleurs presque totalement l’histoire et l’archéologie pour ce qui concernait les étagères de droite en entrant dans la pièce. Vers cette partie sortaient également des étagères de nombreux tubes contenant probablement maintes cartes et plans des fouilles qu’il avait réalisées sur sa planète avant son départ. La partie gauche de la pièce contenait, quant-à-elle, des ouvrages scientifiques comme pouvaient le démontrer leurs côtes dévoilant des termes scientifiques. Une ambiance de sérieux, de travail et de dur labeur sortait ainsi de cette pièce, en même temps que ce grand sentiment de simplicité et de clarté, porté par la lumière entrant via la fenêtre située dans la partie gauche de la pièce. Au sol se trouvait un tapis de facture très modeste, représentant divers motifs géométriques de couleur Carmin.


La maison des parents de Scott Cochrane où se situe son bureau

Cependant, cette pièce se trouvait dans un vieux bâtiment, celui des parents de Scott. Il ne s’agissait pas de la ferme, située bien plus loin dans la campagne, mais d’une modeste demeure en bordure de ville. Il s’agissait d’une maison située au centre d’un très petit domaine aménagé pour être le plus calme possible. La maison comportait un étage et un petit porche se trouvait à l’entrer, terminant un petit chemin dallé ; la pièce où travaillait Scott se trouvait juste à gauche de l’entrée. Les parents de Scott y logeaient depuis que son frère avait repris leur exploitation agricole et ils avaient aménagé ce bureau en regroupant l’intégralité de ses travaux, cela en guise de cadeau de retour sur leur planète. Ils savaient qu’il y trouverait le calme et le repos nécessaire à sa nouvelle tâche de représentant d’Ord Antalaha ; et c’était bien le cas.

En ce doux matin, légèrement frisquet, l’étoile du système solaire commençait à entrevoir ses rayons de lumière à travers les fenêtres de la maison. L’aube ne faisait qu’arriver mais tout le monde était déjà levé dans la maison. C’était ce jour que Scott devait recevoir Roy Morzeny et il en avait informé ses parents la veille, tentant de limiter les fuites quant à ses visiteurs, ses parents ayant l’habitude de parler un peu trop. Attendant la visite de son vieil ami, il se remémora rapidement ce qu’il avait dit à ses parents la veille.
    [Scott Cochrane] Père, mère, j’aurai de la visite demain, un vieil ami qui pourrait m’aider dans ma tâche. Merci de le faire entrer rapidement par le vestibule et de le faire passer dans mon bureau. Vous le reconnaitre rapidement, son visage est fort simple, avec un nez fin et un début de moustache au niveau du menton. Il a des yeux marrons et devrait porter un costume gris. Vous ne pouvez pas rater ce vieux Roy ! ria-t-il.


Au souvenir de ces paroles, Scott se remémora ses années d’académie en compagnie de ses nombreux amis, y compris de Roy, tout en l’attendant.

Spoiler:
Illustration de GrimDreamArt : Old Mansion

avatar
Scott Cochrane

Messages : 8
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 21
Localisation : Ord Antalaha

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Roy Morzeny le Dim 2 Sep - 15:58


Coruscant - Il y a deux mois
Une autre belle journée allait commencer. Coruscant planète considérée comme le centre de l'univers et par extension de la République, n'était environnementalement parlant plus qu'une coquille vide. En effet, tous les grattes-ciels et autres zones avaient tôt fait d'éradiquer toute végétation et en un sens cette construction effrénée avait rendu la planète stérile et en un sens, la métaphore pouvait également s'appliquer au pouvoir vacillant, surtout ces derniers mois. Malgré tout, le soleil continuait à se lever sur la planète, toujours le même. En effet, le temps étant contrôlé par l'agence météorologique de Coruscant, il n'avait aucune chance que le climat soi autre que celui voulu. Mais il se pouvait quand même qu'un nuage - et ainsi une averse potentielle - arrive à se glisser et passer outre le système de sécurité aussi sophistiqué soit il.
Bref, Roy se levait doucement mais fatigué : il faisait de plus en plus d'heures supplémentaires afin de satisfaire les besoins de ses supérieurs. Bon et sinon, il n'y avait rien d'exceptionnel en ce moment en bureau, le tout baigné dans la routine habituelle. En effet, les principaux problèmes des services de renseignements étaient les liens occultes et quasi incestueux des politiciens et autres lobbys de l'industrie ou des grandes sociétés, mais aussi l'espionnage industriel en général. En effet, il arrivait souvent que des lobbys garnissaient les portes-monnaies de quelques politiciens véreux pour que ces derniers proposent des décrets favorisant le commerce, des lois assouplissant des taxes ou des déclarations de monopoles sur des voies commerciales. Bref, tout pour faciliter les petites affaires des grandes corporations galactiques. Et Coruscant trempait déjà depuis quelques mois, voire quelques années dans cette atmosphère de corruption ouverte, pire, tout le noyau s'y baignait joyeusement dedans. Et pour Morzeny ? Il devait faire avec et faire attention de ne pas se retrouver avec un sac d'excréments par hasard ou "refilé" par un salopard.

Roy Morzeny était déjà dans cet immense bâtiment - après avoir passés les services de sécurité - qui abritait les services secrets de la république, espionnage et contre-espionnage associés. Ces deux services n'étaient pas concurrents et travaillaient bien à leurs tâches respectives. Mais on pouvait facilement dire avec un peu de logique que le département contre-espionnage était l'organe le plus puissant et ayant les membres les plus compétents. Pourquoi ? Parce que partant du principe qu'un agent du contre-espionnage devait savoir et anticiper les actions potentielles d'un espion. Ainsi, si on suit cette logique, un agent du contre-espionnage avait une double-compétence : la faculté de penser comme un espion et ainsi l'anticiper et le comprendre. On pourrait donc comprendre qu'une personne familiarisée à ce dernier service était quelqu'un de fort redoutable : un maître espion en soi. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'on utilisait des agents du contre-espionnage à des fins... d'espionnage. Cela dit, ce n'était pas le travail de Morzeny au final. Ce dernier travaillait dans le service d'analyste où toutes les grosses têtes devaient classifier, construire et décortiquer des puzzles à partir de fragments d'informations. C'est les analystes du bureau qui voyaient défiler tout ce qu'on pouvait voir et savoir dans un Bureau de renseignements, en clair les personnes les plus compétentes, les plus informées et ainsi les plus importantes et redoutables du Bureau.

[R. Morzeny] On en est où dans cette affaire d'espionnage industriel par un diplomate Muun ? Du nouveau ?
[Collègue] Bah, l'enflure a été renvoyé avec un message clair - et officieux - du ministère des affaires étrangères pour son gouvernement. On avait même découvert que l'Association pour la Promotion de la Culture Muun était mêlée, ainsi que les attachés culturels de l'ambassade. Ceux "d'en-haut" ont tenu à camoufler une possible destitution officieuse en renvoi pour cause de problèmes de santé et l'ont donc renvoyé de cette manière, avec tous les vœux de rétablissement de la Chancellerie d'ailleurs... On nous repproche un manque de résultats et quand on en a... Pffh.
[R. Morzeny] Comme tu dis...

C'est vrai que c'était frustrant en soi : le Bureau assurait la sécurité de la République et quand on arrivait enfin à choper une taupe c'était le gouvernement qui mettait des battons dans les roues. C'était affligeant, et dans ce sens on fermait les yeux sur quelques irrégularités de quelques sénateurs ou diplomates afin de ne pas froisser les intérêts qu'avaient le gouvernement et sa clique. Tout n'était pas blanc comme neige mais on se débrouillait avec, on travaillait et on tentait d'assurer à la République un minimum d'intégrité et de sauvegarde aux niveaux de ses intérêts. C'est avec cette idée que Morzeny continuait de travailler. Il croyait - réellement - en ce qu'il faisait et pourquoi il le faisait. Et sinon la journée se termina relativement bien, le rapport était bouclé, envoyé et ainsi automatiquement classifié par les grandes pompes du Bureau.
***

Le bulletin d'information de la soirée

    [Présentateur HoloNet] Et rien de bien mal au niveau des affaires économiques et de la Bourse du Noyau. Si ce n'est cette magnifique envolée de l'action des Chantiers Navals de Kuat suite à la sortie de leur nouveau Destroyer de Combat baptisé Acclamator. Cette prouesse technologique a immédiatement rendu fou de joies les actionnaires et autres investisseurs qui ont vu la valeur nominale de l'action s'envoler à un tel point que les fortunes - déjà très conséquentes - des actionnaires et du PDG de CNK ont considérablement augmenté : le PDG du CNK passe dans le Top'10 des personnes les plus riches de la Galaxie ! Des contrats sont déjà en vue avec la République en vue de les intégrer dans les forces d'auto-défense. C'est Colicoid Creation Nest ou encore le Techno-Syndicat qui en ont pris un coup dans leur suprématie... et à travers eux, c'est la SoroSuub, éternel concurrent, que le CNK vise...

    ... Attention bulletin d'information flash ! Une enquête a été ouverte contre plusieurs hauts-fonctionnaires de l'ancien gouvernement de l'ex-Chancelier Valorum, dont les collaborateurs de ce dernier ont été impliqué dans maintes affaires. Cet "héritage" dont le Chancelier Palpatine accusait d'êtres les reliquats de la vieille époque. On parle d'implications de personnes hauts-placés aussi diversifiées par leurs fonctions : notamment des secrétaires d’États, des fonctionnaires et même des membres des services secrets, notamment le chef des renseignements lui même ! On parle déjà de destitution en immédiates selon le ministère de la justice. Nous vous tiendrons rapidement informés de la situation dans les jours qui suivent et des futures déclarations du gouvernement ou des principaux intéressés... Le secrétaire à la chancellerie a déjà fait savoir ... ...

Morzeny fixait l'écran et se tenait immobile, n'écoutant plus ce qu'il s'y racontait, le visage impassible mais ne pouvant pas s'empêcher de jurer ... Une choser rare mais le choc en était tel ...


[R. Morzeny] Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ?!


Ord Antalaha - De nos jours

Pourquoi tout ça lui revenait là, maintenant, devant la porte de la maison de Cochrane ? Bon, houste toutes ces pensées subversives... Alors, des fleurs pour la mère et une boîte de chocolats - assez couteux d'ailleurs ! - Made in Coruscant pour le père. Le protocole était respecté et il était à l'heure en plus ! Parfait. Les parents de Scott étaient des gens biens, doux, simples mais très généreux. Du moins pour ce qu'il en savait, et ils devaient être exceptionnels pour avoir engendré un homme de la trempe de Cochrane, certainement. Il toca à la porte de cette sympathique petite maison de campagne un peu isolée en bordure de la ville, probablement pour ne pas trop attirer les indésirables. C'était d'ailleurs très futé de la part de Scott de continuer d'habiter chez ses parents : peu de gens étaient au parfum et qui aurait pensé chercher un Gouverneur Planétaire dans la maison de ses propres parents.
La porte s'ouvrit et Morzeny cru voir la silhouette de son vieil ami, mais non, c'était celle du père de celui-ci qui lui ressemblait beaucoup. Après les salutations d'usage, les fleurs, la boîte et les quelques mots qu'il fallait prononcer pour marquer de la cordialité, le père de Scott l'emmena rapidement dans le vestibule où se trouvait ensuite son bureau. Il entra seul et vit son vieil ami, assis, qui semblait l'attendre patiemment. Et le rituel se répéta : traditionnels salutations mais cette fois entre vieux militaires. Après quelques phrases qui faisaient allusion à l'humeur, la santé ou même de la pluie et du beau temps, il eut un certain silence. Celui-ci laissait entendre qu'il était temps de venir aux faits et d'expliquer ce pourquoi il était là.

    [R. Morzeny] Tu voulais donc me voir ?
avatar
Roy Morzeny

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Scott Cochrane le Dim 2 Sep - 16:55

Le temps de la réflexion et des souvenirs était désormais terminé. Scott avait observé par la fenêtre son ami qui arrivait, empruntant la courte allée dallée qui menait au porche puis à la porte principale. Il entendit ses parents converser rapidement avec lui avant de le laisser se diriger vers son bureau. Il s’assit un instant, laissant deviner qu’il était en train de travailler et qu’il ne l’avait pas observé arriver devant chez-lui. Une fois entré, il se leva, le salua et prirent l’un à l’autre nouvelles. L’invitant à prendre l’un des sièges se trouvant devant son bureau, Scott en fit le tour et alla tranquillement s’installer dans le sien, après quoi son ancien ami entama la discussion.

    [Roy Morzeny] Tu voulais donc me voir ?
    [Scott Cochrane] En effet. J’ai une proposition à te faire et je pense que tu es le mieux placé pour occuper le poste à pourvoir. Comme tu le sais sûrement, étant donné que l’information circule rapidement, je compte demander l’indépendance d’Ord Antalaha. Je n’ai cependant aujourd’hui qu’envisagé les tâches, rien n’a encore été réalisé bien que de nombreuses choses soient fin prêtes. J’aurai donc besoin de former un gouvernement et auparavant une équipe solide, compétente et en qui je puis avoir confiance, d’où ta présence ici. J’ai souvent eu vent de tes grandes capacités dans le domaine de l’espionnage et du contre-espionnage. Bien que mon projet consiste à créer une nation à la puissance commerciale par création de comptoirs ainsi que par la création d’une puissance diplomatique apaisante, la nécessité d’un département des renseignements est réelle du fait des nombreuses transactions secrètes qui nuisent à la paix et à la stabilité. Je pensais donc à toi pour le poste de directeur de ce double département. Voilà, tu connais les grandes lignes du projet.


S’arrêtant de parler, Scott observa son ami et attendit sa réponse, qu’il savait à l’avance bien préparée. Cependant, il reprit rapidement la parole avant qu’il n’ait le temps de répondre.

    [Scott Cochrane] J’oublie les bonnes manières, désolé. Est-ce que tu veux quelque chose à boire, à manger ?


avatar
Scott Cochrane

Messages : 8
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 21
Localisation : Ord Antalaha

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Roy Morzeny le Lun 3 Sep - 10:24

Cela n'avait rien de surprenant pour Morzeny. Il attendait déjà depuis quelques semaines que son ami le nomme à un poste : diplomate ou même attaché militaire, quelque chose de ce genre là. Mais qu'il dise qu'il voudrait qu'ils forment des services de renseignements, ça il ne s'en doutait que très peu. En effet, cela tranchait bien de son côté idéaliste tant affiché de son côté réaliste, dont il n'accordait pas assez d'importance selon Morzeny. Les poètes, les scientifiques vivent... dans leur propre monde avait dit quelqu'un. Mais la différence était que Cochrane avait le sens des réalités et n'hésitait pas à le démontrer - comme il venait de le faire - quitte à toiser un ou deux imbéciles un peu trop confiants dans leurs paroles.
A mesure que Cochrane parlait, Roy - les yeux baissés regardant le parquet - envisageait déjà une stratégie à entreprendre, des amis à contacter dans sa tâche, et éventuellement des fonds à débloquer tout ceci allait prendre du temps, mais la patience était de son côté. En parlant de fonds, il savait que le gouvernement n'était pas encore vraiment en place, ainsi que la répartition des budgets : c'est donc pour cela qu'il n'en fit pas grande mention - du nombre de crédits seulement - à Cochrane, il aura ce qu'il aura avec les moyens du bord ! Ce n'est seulement que lorsque son ami lui proposa quelque chose à manger qu'il leva son regard pour répondre.

    [R. Morzeny] Oh non, je t'en prie. Ne te dérange pas.
    Ta proposition est très intéressante et ton projet est tout autant crédible, c'est pour cela que j'avais décidé il y a peu de temps à rejoindre dans tes ambitions, tu le sais.
    En me confiant ce poste, tu ne pourrais mieux exploiter mes capacités à ton service. C'est presque une reconnaissance intellectuelle. Bref, tu l'aurais compris : j'accepte avec grand plaisir et attendrait patiemment que me soit alloué un budget. En attendant, tu permettras que je pose quelques conditions purement techniques :
    - Je ne veux être dépendant d'aucun autre organisme gouvernementale, pas même l'armée pour des soucis pratiques, en clair je ne répondrai que devant toi.
    - Cela ira également par le budget : mon - enfin - nos services de renseignements ne devront pas passer par le ministère de l'économie quant à l'établissement de son budget : les fonds devront passer par un fond dit "fantôme" dont nous deux seulement connaitrons l'existence, ainsi que le nombre de crédits alloués dessus. Tu l'as compris par toi même : cela rendrait vulnérable le bureau. J'ai toute confiance dans les personnes que tu choisiras, mais tu sais tout autant que moi comment on travaille et comment on pense dans ce genre de milieux...


Bref, tout était dit. Morzeny mit les mains dans ses poches et attendit la réponse de Cochrane. Normalement, tout devrait convenir pour les deux hommes.

avatar
Roy Morzeny

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Scott Cochrane le Lun 3 Sep - 12:07

Soit. Il ne souhaitait rien à déguster pour le moment. Scott put ainsi se reposer tranquillement sur sa chaise, s’étant légèrement levé en pensant avoir à se déplacer. La réponse de Roy était agréable à entendre. Il acceptait sa proposition. Même si ce résultat était attendait depuis longtemps et que son arrivée n’était donc pas une surprise, Scott ressentit ce sentiment de satisfaction soudain et passager qui se diffuse dans le corps de chaque personne qui voit ses projets avancer d’un grand pas à chaque instant. Bien sûr, son ami lui posa quelques questions qui étaient en réalité plus des demandes. Il savait bien que de sa part, cela ne pouvait qu’arriver et il les écouta avec attention, fixant tantôt le visage de son hôte et tantôt regardant au dehors le léger vent qui faisait bouger les nombreuses branches qui étaient encore sur les arbres de la propriété. Ses requêtes étaient réciproques, étant donné la charge qu’il allait avoir à occuper. Cependant, bien que certains points étaient totalement convenables, d’autres pourraient être difficilement possibles, étant donné l’état d’esprit de Scott et ses objectifs. Quand il entendit ces différents points, son regard changea légèrement, ne regardant plus son ami avec un léger sourire mais baissant légèrement la tête et atténuant l’expression de son facies. Quand Roy eut terminé de parler, il fit quelques mouvements dans son fauteuil afin de se remettre à l’aise, ayant quelque peu glissé comme à son habitude ; puis il prit à son tour la parole en remontant les yeux à hauteur de son visage.

    [Scott Cochrane] Bien, tout d’abord, je te remercie chaudement d’accepter ce poste qui nécessitera maints investissements et maints sacrifices personnels, étant donné la complexité et l’importance de la tâche que je te dévoue.

    Cependant, en ce qui concerne tes requêtes, certaines sont totalement réciproques et acceptables ; il en est néanmoins d’autres qui le sont moins et pour lesquelles je vais t’expliquer les raisons de mon opposition actuelle.
    Commençons par l’indépendance de ton département. Il est justifié et j’avais bien pensé à cela. Il est évident qu’il sera totalement indépendant de la totalité des autres organismes. Le département de l’armée aura d’ailleurs ses propres services de renseignement. Il en va de même pour le budget qui ne sera pas relié aux autres départements. Néanmoins, le problème vient des personnes à qui tu auras rendre compte. Certes, je serai probablement le représentant et chef du gouvernement ; il n’en reste pas moins que la totalité des membres du bureau seront informé de toutes les actions des départements, même du département des renseignements pour la simple raison que je souhaite la plus grande clarté possible au sein du bureau. Comme tu le dis, il risque d’y avoir quelques frottements mais si ces membres ne sont pas au courant de tous les problèmes, de toutes les situations, ces frottements risquent d’être autant plus grands. Je veux que les informations circulent entre les différents départements ; elles seront contrôlées mais elles devront circuler. Je comprends que tu te méfie des autres membres du bureau mais sache que j’ai pleine confiance en leurs capacités, au même niveau que toi ; ce sont des amis, des personnes que je connais depuis bien longtemps.

    Quoi qu’il en soit, ton département sera coupé de tous les autres tants au niveau organisationnel que budgétaire. Cela, bien que largement convenu pour ma part, sera plus compliqué à faire comprendre au chef d’état-major et au ministre de la défense et de l’intérieur. J’en fais cependant mon affaire.

avatar
Scott Cochrane

Messages : 8
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 21
Localisation : Ord Antalaha

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Roy Morzeny le Dim 9 Sep - 16:22

Morzeny durcit légèrement son regard au fur et à mesure que Cochrane parlait et accessoirement refusait certaines de ses requêtes. En fait, elles n'étaient pas spécialement importantes pour Roy Morzeny mais il voulait quand même s'offrir ce petit bonus, celui d'être inconnu au yeux des autres collègues. Bon, ça n'avait pas marché, tant pis. En tout cas, il avait obtenu au fond ce qu'il voulait et n'allait pas se plaindre. Néanmoins, fait intéressant, Cochrane avait mentionné également la création de services secrets de l'armée... Il devait se montrer très attentif face à ce fait, en effet une "guerre ouverte" entre deux Bureaux pouvait s'annoncer désastreuse. Bref, il devait avoir droit à quelques précisions encore et on arrivait rapidement à une discussion de fond qui allait prendre probablement du temps. On était en passe d'aborder les objectifs de ce futur service, et Morzeny attendait patiemment que Cochrane fasse parler ses remarques ou ses souhaits dans les services secrets : objectifs, missions, voire organisation.

    [R. Morzeny] Intéressant, mais quelles types d'informations exactement ? ... Je veux dire, quelles types d'informations voudrais-tu voir circuler au sein des hautes instances ? Lorsqu'une opération est en cours ? Nos objectifs officiels et officieux ? Quoi exactement comme informations ?
    Quant à la création de services secrets de l'armée, c'est une très bonne idée et je l'approuve, mais ne crains-tu pas l'optique d'une concurrence entre les deux services ? Aurais-tu déjà un plan pour éviter cela ? Quant à l'incompréhension de l'état-major au sujet de la structure de la future organisation, ça me fait beaucoup rire, et le ministère de l'intérieur, n'en parlons même pas. Je me demande si les services secrets de la République rencontrent le même genre de problèmes actuellement depuis que Palpatine a repris les rênes... Si tes craintes de protestation sont avérées, celles d'un ministère aussi important soit-il et d'un organisme militaire ne peuvent être que caduques aux yeux d'une structure comme les services de renseignements...
avatar
Roy Morzeny

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ord Antalaha [République]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum