Chancelier Suprême Palpatine [v] [Admin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chancelier Suprême Palpatine [v] [Admin]

Message  Chancelier Palpatine le Dim 9 Fév - 19:59

CHANCELIER PALPATINE

Jugez-moi, c'est vous que vous jugerez.

Citation prêtée à Hitler par Georges Steiner

Identité

Le Joueur

  • Autre compte : Espoir

Votre personnage

  • Âge : 59 ans
  • Race : Humain
  • Planète d'origine : Naboo
  • Faction : COMPOR
  • Langues Parlées : Basic, Sith



Données Statistiques


Niveau Actuel : 1
Points de vie : 100 pv
Expérience niveau suivant : 1.000
Expérience actuelle : 0


  • Force : 2
  • Dextérité : 4
  • Constitution : 5
  • Sagesse : 6
  • Intelligence : 5
  • Charisme : 7
  • Maîtrise de la Force : 6



  • Index de précision : 34%
  • Index de critique : 6%
  • Index d'expertise : 1%
  • Index d'esquive : 34%
  • index d'armure : 4,5%



Inventaire

-Sabre laser de Dark Sidious
Vaisseau

Aucun
Disponibilités


  • Disponibilité du joueur : Le soir en semaine, le mercredi après-midi, le samedi.
  • Indisponibilité permanentes : La journée en semaine jusqu'à 4h, le dimanche.
  • Fuseau horaire :GMT +1



Description psychologique

Le Chancelier Suprême Palpatine possède une personnalité extrêmement compliquée, donc difficile à cernée. Tout d'abord, l'on peut dire que son fonctionnement psychologique est basé sur le mensonge, la subtilité et la fourberie. En effet, il s'avère que le Chancelier est un être intelligent, préférant utiliser la ruse plutôt que la Force ; il s'en sert à de nombreuses reprises, et toujours cela porte ses fruits. Le mensonge a toujours fait parti intégrante de sa vie, et il en fera toujours parti ; c'est grâce à lui que Palpatine a remporter ses plus grandes batailles. Le Chancelier Suprême ne comprend que trop bien la phrase "la guerre n'est que le prolongement de la diplomatie...". Du moins, il la comprend... a sa manière.
Son intelligence et sa subtilité n'ont d'égales que son extrême cruauté. Il est un Seigneur Sith. La souffrance, la haine, la mort... Cela a toujours fait parti de sa vie. Mais cela ne change en rien le fait qu'il est cruel de nature et qu'il le sera toujours ; faire souffrir les gens, faire preuve de sadicité...
Cette cruauté fait qu'il est prêt à écraser, sans autre forme de procès et sans réflexion aucune, quiconque se dresse contre lui.

Un autre trait de caractère dominant chez Darth Sidious, c'est sa mégalomanie. En effet, le Seigneur Sith est un mégalomane en puissance ; ce qui n'est pas vraiment étrange, en y repensant. Hé oui, un Sith n'étant pas mégalomane peut-il être véritablement considéré comme un Sith ? Toujours est-il que le besoin de pouvoir et de puissance de Palpatine est sans limite. Il veut toujours plus que ce qu'il a et, une fois qu'il a plus, il veut toujours plus. La seule différence entre lui et un autre mégalomane en puissance et que lui, il a les capacités, autant intellectuelles que physiques, d'arriver à combler ses besoins de puissance. Comment, direz-vous ? Grâce à son intelligence naturelle et à sa fourberie, vous répondrais-je. J'ajouterais même : bien entendu.

Excellent politicien, sa force est surtout qu'il sait flatter et manipuler les autres. Il utilise ce don pour corrompre ses ennemis, les faire basculer de son côté. Il félicite, flatte les autres à tour de bras, sans jamais révéler ce qu'il pense réellement.
Idéaliste, Palpatine possède une vision de la galaxie et du système parfait assez... étrange, quand on la regarde. L'on peut décrire cette vision en trois mots capitaux « Ordre, Sécurité, Disicpline ». Il renie les Jedi et rejette leur « vision étroite et dogmatique » de la galaxie. Pour lui, la Force n'est qu'un objet, un outil qui permet l'accession au pouvoir suprême...


Description physique

Apparence grâce à l'alchimie Sith


Le Chancelier Suprême possède des cheveux bruns clairs, courts, toujours bien coiffés vers l'arrière ; ceci est tout de même un minimum pour le Chancelier. Ses yeux, d'un bleu profond, trahissaient -et trahissent toujours autant- son assurance. L'apparence du personne donne l'impression, au premier regard, d'un homme vieux et faible. Beaucoup, lorsqu'ils le virent pour la première fois, le qualifièrent de « vieillard faiblard ». A 59 ans, un homme normal serait en effet un vieillard faiblard ; mais pas Palpatine. Grâce à l'alchimie Sith, qui lui permet en outre de cacher son véritable visage, il préserve la force d'un jeune homme en pleine force de l'âge. Il est ainsi rester rapide, relativement agile, mais également fort pour une personne de son âge. Mais l'alchimie Sith a ses limites que même Sidious ne saurait transgresser.
Bien raser, le Chancelier n'a ni barbe, ni moustache. Son visage présente des rides, et il feint d'être faiblard en plissant les yeux, pour faire semblant d'être cerner, comme si ses yeux étaient... lourds. En bref, il tente de ressembler à une véritable personne âgée. Autre chose due -sans doute- à l'âge : sa taille. Alors que dans ses années fortes, c'est-à-dire entre 20 et 40 ans, Sidious mesurer environ un mètre quatre-vingt, sa taille régressa et il a rapetissé, si bien qu'aujourd'hui, il ne mesure plus qu'un mètre soixante-treize.

Les habits du Chancelier son luxueux, de grand style. Faits sur Naboo, il porte en réalité une toge noir lui tombant jusqu'aux chevilles. C'est vêtements sont amples, de sorte à ce qu'il puisse faire des mouvements agiles ; il pourrait presque combattre au sabre laser avec cette tenue. Tout est dit.

Mais depuis qu'il est devenu le Chancelier Suprême, les choses ont commencées à changer. Les cheveux bruns de Palpatine commencèrent à tourner au grisailler, son visage devenait de plus en plus étranger, les cernes sur ses yeux se firent plus imposantes.

Apparence sans l'alchimie Sith

Sans l'aide de l'alchimie Sith, Sidious est un être laid et véritablement immonde. Son teint pâle, à la limite du fantomatique, est effrayant, et il ne possède tout simplement pas de cheveux. Des rides tout simplement horribles le défigurent encore plus et forment de véritables bosses sur sa boite crânienne. Son visage carrément cadavérique et ses yeux jaunes flammes renforcent encore cette idée de « monstre » que l'on commence à se faire de Palpatine en le voyant sans l'aide de l'alchimie Sith.
Le reste de son corps est entièrement dissimulé par sa cape, qui tombe jusqu'à ses chevilles (tout comme la toge qu'il porte lorsqu'il est Chancelier). C'est sa tenue de Sith, entièrement noire. Elle est surmontée d'une capuche qui dissimule son crâne et lui permet de dissimuler son visage, en le plongeant dans l'ombre, lorsqu'il le souhaite.

Sidious, sans l'aide de l'alchimie Sith, est ce que l'on peut qualifier de « monstre », ou encore de « fantôme ». Fort heureusement, il utilise toujours l'alchimie Sith, lui permettant de changer radicalement son corps...


Histoire

Palpatine naquît, sans nul doute possible, sur la verte et paisible planète de Naboo. Appartenant à une famille noble, qui a par ailleurs souvent appartenu au domaine politique de la petite planète, toute trace de sa famille, de son ascendance et de ses ancêtres ont entièrement disparus ; en plus de cela, toutes les traces, toutes les histoires parlants de sa jeunesse ont été effacées. Il est impossible d'en savoir plus sur l'enfance du Sith.
Tout ce que l'on sait c'est que, très jeune, un Seigneur Sith répondant au nom de Darth Plagueis -un Sith très puissant dans la Force, par ailleurs- sentit la puissance de la Force en Palpatine et devina la puissance qu'il pourrait avoir s'il était initier aux arts du Côté Obscur. Il prit alors la décision de le prendre sous son aile, avant que l'Ordre Jedi ne le repère et de lui enseigner tous ses secrets.
Ouvrons une parenthèse sur Darth Plagueis ; il serait un Sith tellement puissant que, d'après Sidious, il était capable d'influer sur les midichloriens pour créer la vie. En outre, il avait été capable d'empêcher les gens de mourir et découvrit le secret qui permettait de prolonger la vie des personnes qui lui importaient, y comprit la sienne.
Fermons maintenant cette parenthèse et revenons à Palpatine. En plus de son entraînement de Sith, le jeune Naboo se lança, très jeune précisons-le, dans la politique et, durant une dizaine d'années, il connut de nombreux échecs et des succès mitigés ; sa persévérance, la façon qu'il avait de continuer et de continuer encore et toujours alors qu'il échouer, inspira ses pairs. Durant ces dix années de vie, il ne fit que se présenter pour des posts plus ou moins importants dans la politique de Naboo. Ceci façonna son idéologie de la galaxie parfaite ; du moins en partie. En parallèle, son entraînement Sith y aider sérieusement. Palpatine devenait chaque jour plus puissant dans la Force.

A l'âge de trente ans, il fut élu Sénateur de Naboo. Ce rôle, très important car le Sénateur de la verte planète représentait également trente-cinq autres mondes, ne fit pas prendre la « grosse tête » au désormais moins jeune Palpatine. Il ne s'illustra pas comme un politique ambitieux, et ne devînt pas l'un des « grands » politiciens ; à l'inverse, il était plutôt considéré comme un politicien de second plan. Cela servit ses plans à merveille ; la fourberie et l'intelligence hors-norme du Sénateur lui permirent de devenir un « ami » des groupes de Sénateur les plus puissants. Grâce à sa ruse, il les aidas et se rendit utile auprès d'eux, feignant d'être manipuler ; en réalité, il les manipuler.

Palpatine sût à merveille se faire bien percevoir auprès du publique, sans jamais abandonner sa coquille de politicien désintéressé et peu ambitieux. Ceci lui accorda la confiance et l'appréciation de beaucoup de personnes. C'est comme cela que le Sénateur s'éleva et devînt un « acteur » principal au Sénat.
C'est également au Sénat qu'il rencontra un passionner d'art, riche, qui l'aida à entreprendre des fouilles archéologiques sur le monde désertique de Korriban. Là-bas, Palpatine découvrit un ancien artefact Sith et le garda. Il ne pouvait que servir sa quête d'un plus grand pouvoir. C'est à son retour qu'il assassinat son maître, le Seigneur Sith Darth Plagueis. Sidious estimer avoir apprit tout ce qu'il lui fallait et, pour éviter le combat en face-à-face, il préféra poignarder son maître durant son sommeil. Ceci sonna le glas du seul utilisateur de la Force à avoir vaincu la mort. Quelle ironie. Il avait vaincu la mort pour les autres mais la sienne, il n'a pas put l'empêchée.

En parallèle de sa vie politique, il captura sur Iridonia un jeune Zabrak. Il ignorait son nom mais sentit qu'il pourrait faire un bon apprenti ; il entreprit alors d'en faire une véritable machine à tuer par le biais d'un entraînement plus semblable à de la torture qu'à un véritable entraînement. Il songeait déjà à l'utiliser contre l'Ordre Jedi...

Peu de temps après, en réalité quelques jours après le vote favorable de la Résolution 0371 par le Sénat, Palpatine prit contact avec le Vice-Roi Gunray, dirigeant de la Fédération du Commerce, mais cette fois sous son apparence de Sith. Il se présenta comme étant Darth Sidious, dernier Seigneur Noir des Sith, et promit au Vice-Roi de l'aide contre la taxation des routes commerciales. Il le poussa à faire le blocus de Naboo pour être entendu par le Sénat ; Gunray prit la décision d'écouter le Sith et de lancer le blocus de la verte planète. Les plans de Palpatine purent ainsi se réaliser, car ce blocus embourba le Sénat ; ce dernier débattit, certains proposer de contre-attaquer, d'autres de ne rien faire, les membres de la Confédération payés certains Sénateurs pour s'opposer à une éventuelle réaction. C'était un véritable chaos, et le Chancelier Suprême, Finis Valorum, dépasser par les événements.
Sidious entreprit alors de manipuler la jeune reine de Naboo, Padmé Amidala, pour détruire l'image du Chancelier actuel. Il se servit judicieusement d'elle pour le faire tomber et lui retirer le poste de Chancelier. Bien entendu, le Sénateur partant favoris dans l'élection du nouveau Chancelier Suprême était Palpatine. Outre le fait que durant toutes ces années dans la politique, il avait tisser un large réseau de relations et d'alliances politiques des plus utiles, il se trouvait qu'il était de plus un candidat « symbolique » ; n'était-il pas originaire de la planète subissant le blocus ?

Finalement, ce fût à l'âge de quarante ans que le Sénateur Palpatine devînt le Chancelier Suprême. Il accéda au pouvoir notamment parce que ses prétendus « alliés » politique voyaient en lui un être faible et facilement manipulable, qui serait un pion de choix pour eux. Ils ignoraient encore l'erreur qu'ils faisaient. D'autres alliés politiques, beaucoup plus ambitieux, voyaient clairs et soutenaient réellement Sidious. Bien vite, ils commencèrent à voir la récolte de ce qu'ils ont planter arrivée...
Et, comme les bonnes choses n'arrivent jamais seules, c'est à peu près à la même époque que le blocus cessa grâce à deux Jedi se nommant Qui-Gon Jin et Obi-Wan Kenoby. Ces deux hommes découvrirent que les Sith étaient mêlés à cette histoire, car ils terrassèrent Darth Maul, l'apprenti Zabrak de Palpatine, mais ils ne furent jamais le lien jusqu'à ce dernier. Finalement, le règne, car l'on peut appeler cela un règne, du Chancelier commença de la meilleure des façons. Durant dix années, dix années, le nouveau Chancelier consolida ses alliances et son emprise sur les différentes organisations et entreprises galactiques. Ses fidèles partisans l'aidaient dans son entreprises, tandis que ceux qui avaient vu en lui un homme manipulable comprirent leur erreur. Trop tard. Comme Palpatine l'avait prévu, ils songèrent à rejoindre et à soutenir la Fédération du Commerce.

C'est à cette époque qu'il rencontra son second apprenti, le Comte Dooku. Celui-ci venait de quitter l'Ordre Jedi, et Sidious fit de lui un Sith. Pour aider son maître, il devint le chef de l'opposition à la centralisation et à la corruption. Le plan du Chancelier se déroula à merveille. Son apprenti créa la Confédération des Systèmes Indépendants, rassemblant les ennemis du Chancelier à elle. Ce dernier usa de son savoir politique pour tenter de créer une « opposition militaire » entre les deux factions. Son but était de créer une guerre. Pour cela, Darth Tyrannus, alias le Comte Dooku, reçu l'ordre de se rendre sur Kamino pour lancer la création d'une armée de clones.

Il utilisa le risque de scission entre la CSI et la République pour prolonger son mandat. Il désirait toujours plus de puissances, mais son principal adversaire était l'Ordre Jedi. Il savait déjà comment il allait le vaincre...
avatar
Chancelier Palpatine

Messages : 36
Date d'inscription : 07/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum