Une journée à Kachirho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une journée à Kachirho

Message  Tarfful le Lun 13 Aoû - 17:14

Et l'Aube se leva


Lentement, de fins rayons de lumières pénétraient l'épais brouillard matinale de la cote de la grande cité de Kachirho. Alors que le soleil pointait à l'horizon, les trois lunes de la planète forestière disparaissaient. C'est en douceur que la ville côtière s'éveillait. Et alors que certains venait à peine d'ouvrir leurs yeux et s'étiraient lentement, d'autres étaient déjà actif depuis un bon moment. Ainsi plusieurs demi-douzaines de pêcheurs apprêtaient leurs navires à la belle journée de pêche qui s'annonçait. Bien que les Wookies soient plus réputés pour leurs talents de chasseurs que de pêcheurs, il n'en reste pas moins que la pêche était une activité plutôt lucrative lorsque les prises était bonnes. Certes les pêcheurs ne disposaient pas de la même renommée et du même rang social que les grands chasseurs, mais la pêche n'en restait pas moins une activité importante de Kachirho. Sur les majestueux arbres wroshyrs les étales et autres boutiques s’apprêtaient à ouvrir. Les marchands et artisans préparaient la journée qui s'annonçait.

Des hauteurs de la forteresse, le chef de la cité, la grand Tarfful observait avec un regard protecteur et bienveillant l'éveil de siens. Levé aux aurores il avait observé le soleil apparaître lentement à l'horizon, la nuit et l'obscurité laissaient place au jour et à la lumière. Il aimait admirer aux dernières heures de la nuit, le départ de cette course immuable et imperturbable que rien au monde ne peut empêcher. Face à un tel spectacle il sentait son corps comme imprégné par la Nature, complètement intégré à un système merveilleux dont le secret restait total aux vivants. Ceux sont ces instants et ces sentiments à la limite du mysticisme que le puissant guerrier wookie aimait retrouver à chaque aube.
Lorsque le jour fut complètement levé, la cité fut entièrement éveillée, grouillante d'activités divers et variées. Chaque individus se mettait alors à son travail, chacun ayant sa tâche à accomplir afin d'assurer le bon fonctionnement de la société. Certains chasseurs revenaient sous les acclamations après une difficile et dangereuse nuit de chasse, des cuisiniers préparaient le repas à venir, des ébénistes sculptaient des formes majestueuses dans le si précieux et si réputé bois de Kashyyk, des mécaniciens wookies s'agitaient autour des vaisseaux ou réparaient divers droïdes sous les yeux des passants et de certains curieux. Seuls les jeunes et les enfants couraient et jouaient sans occupations précises. Du haut des Wroshyrs on pouvait entendre la ville s'agiter et de temps à autre des rugissements de Wookies contrariaient par de quelconques évènements.

C'est sous ce spectacle d'une ville active que le chef Tarfful décida de quitter son tranquille poste d'observation afin de rejoindre sa demeure. En tant que chef politique de Karchirho c'était une grande journée qui l'attendait, une journée où il devrait sans doute prendre d'importantes décisions pour l'avenir de sa cité.
Descendant lentement les marches pour rejoindre sa grande demeure il prenait le temps de s'arrêter devant certaines étales qu'il croisait sur sa route et de saluer ceux qui l'entourait. Sur son passage la foule s'écartait respectueusement, certains inclinaient même la tête en signe de respect et de fidélité. Il faut dire que Tarfful était un chef aimé et admirer pour ses talents et sa personnalité. Ils n'étaient que bien peu à Kachirho à ne pas porter ce chef proche du peuple en leur coeur, car même si tous ne le connaissaient par personnellement nul ne doutait de sa valeur.
Arrivé devant sa demeure, il en poussa lentement la porte. La salle du trône était prête et n'attendait que lui pour être complète. A son entrée un Wookie portant un magnifique costume de cérémonie et qui semblait des plus âgés au vue de la longueur et de la couleur de sa fourrure s'avança vers le seigneur de Kachirho dans le silence le plus complet et lui tendit un impressionnant bâton sculpté en bois précieux et dont l’extrémité était une grande orbe en apparence nacrée. Tarfful se saisit du puissant bâton et avança vers son trône. Il salua d'un signe de tête les deux puissants gardes wookies en arme et armure lourde se trouvant de chaque coté du trône. Celui-ci était situé sur une modeste estrade de bois et n'était guère grand, il s'inscrivait tout à fait dans la tradition wookie. Lentement il s'enfonça dans son siège et se touchant du doigt ses longs poils des joues il attendit. La journée allait réellement débuter et avec elle les problèmes et devoirs qui incombent à tous les dirigeants de la galaxie...

avatar
Tarfful

Messages : 10
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Courage le Mer 15 Aoû - 22:21

Le Conseil ne tarda pas à suivre le leader de Kachiro et à s'installer à son tour dans la pièce, prenant place autour de la salle, ils portèrent à la connaissance du grand guerrier plusieurs éléments de l'ordre du jour qui requéraient une attention toute particulière de sa part. Ainsi, on parlerait du commerce de Kashyyyk et des problèmes occasionnés par les Trandoshans, on saluerait également les bonnes récoltes de l'année, et proposerait divers débouchés commerciaux à travers la galaxie pour ces dernières. Mais en tout premier lieu, ce fut le Conseiller Drewcca, chargé des affaires Diplomatiques, qui prendrait la parole pour traiter d'une requête de la part de la Reine Jamilia, de Naboo. Enfin, comme chaque jour, et à la manière d'un seigneur féodal, Tarfful devrait rendre la Justice auprès de ses administrés directs. Cinq affaires devaient être entendues après le repas, dans l'après-midi.

Oui, ce n'est pas parce que les gouvernants son assis qu'ils se reposent. Une Histoire des Wookies racontait notamment la moral du vieux chef de village Weernacc, qui avait vécu il y a de cela un millier d'années environ. Un jour, après une longue journée de travail, ou les gens du village avaient été particulièrement nombreux à demander l'arbitrage du vieux chef, ce dernier avait demandé à son plus fidèle lieutenant quel était la plus grande qualité requise pour être un chef wookie. "Le Courage" avait répondu le jeune guerrier, sans hésitation. "Non, des fesses faites d'acier" répondit le vieux chef, "car je reste tout le temps assis."*

L'Ordre du jour ayant été établi, on débuta donc la réunion. Le Chef Drewca apporta ainsi un enregistrement holographique de la Reine de Naboo, arrivé quelques heures plus tôt.
    [Jamilia] Votre Excellence, il serrait un honneur pour moi et pour le peuple Naboo, d'accueillir l'un de vos représentants sur notre planète dans les prochains jours, afin de discuter des éléments qui pourraient rendre profitable l'établissement de liens commerciaux durables entre nos deux mondes. Son excellence, la Sénatrice Amidala, m'a par ailleurs signifier qu'elle serrait également présente, et propose à son Excellence, le Sénateur Yarua, de se rendre également sur Naboo car elle souhaiterait s'entretenir avec lui plus amplement au sujet de la situation galactique. Elle m'a en outre fait savoir que son excellence Bail Organa, Vice Roi et Sénateur d'Alderaan, et son excellence Mon Mothma, sénatrice de Chandrila, serraient également présents à cette réunion. Nous n'attendons plus que l'envoi d'un Calendrier de vos disponibilités afin que nos cabinets respectifs puissent s'entendre sur la conduite de la réunion. Veuillez trouver, ci-joint, les dates associées.

    En espérant que vous saurez transmettre cette requête au conseil des clans, avec toute notre amitié.
L'image disparut. Nul doute que les services Diplomatiques de Kashyyyk avait déjà commencé à compiler les différents évènements pour être en mesure de répondre rapidement et de donner un calendrier des disponibilités du Sénateur de Kashyyyk. Il ne restait plus qu'à décider, avec le conseil des clans, de la marche à tenir à ce sujet. En temps que représentant de Kachiro, il ne faisait nulle doute que Tarfful disposait d'une aura indéniable auprès de ce dernier.

* George Martin.
avatar
Courage

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Tarfful le Jeu 16 Aoû - 9:09

Le puissant chef wookie écouta attentivement l'enregistrement mais ne manquait pas de jeter de temps à autre un rapide et furtif coup d'oeil aux membres du conseil afin d'observer leur réaction. Une fois l'enregistrement terminé un lourd mais court silence régnait dans la pièce. En effet, il s'agissait là d'une requête diplomatique et comme toutes les affaires diplomatiques il ne fallait pas traiter cette affaire à la légère mais réfléchir et discuter longuement si nécessaire. Le seigneur wookie, installé au fond de son siège, ne dit point mot et laissa la parole en premier lieux aux autres membres du conseil. La première voix qui se fit entendre fut la voix de l'opposition, il s'agissait de Grawaharak. Grawaharak comptait parmi les plus agés membres du conseil du seigneur Tarfful, sa longue et épaisse fourrure grisonnante était la preuve de l'écoulement de sa longue vie. En outre, il était fort connu à Kachirho pour ses positions et sa vision particulièrement conservatrice de la politique c'est d'ailleurs lui qui est à la tête du mouvement conservateur de Kachirho. Se fondant sur les légendes de Bacca il avait une profonde méfiance envers les mondes extérieurs aussi, nul ne fut surpris lorsqu'il se leva pour prendre la parole et avant même que le moindre son ne sorte de sa bouche chacun savait quelle position il allait prendre vis à vis de la requête de la Reine Naboo.


[Transcription du langage shyriiwook - Grawaharak]Seigneur Tarfful, je suis pour ne point répondre à favorablement à la requête de la Reine de Naboo. Naboo est une planète possédant une certaine richesse et ainsi qu'une place non négligeable au Sénat, cependant, Naboo est à de nombreux ennemis. Nous rapprocher davantage de ce monde pourrait nous attirer les foudres de nombreuses autres planètes. Restons donc dans la sécurisante neutralité, ne nous melons pas des affaires humaines davantage.

Il n'en fallu guère davantage pour que son principal et habituel opposant, Enadikareen, ne prenne ensuite la parole une fois Grawaharak rassit. De son coté Tarfful observait le débat qui s'ouvrait, pour l'heure tout était calme et audible mais il savait que cela ne durerait pas.

[Transcription du langage shyriiwook - Enadikareen]Mon seigneur, n'oublions pas notre affiliation ! Nous sommes membres de la République Galactique, ne restons donc pas fermés aux autres mondes cela n'aurait que fort peu de sens. Naboo et sa délégation ont une place d'importance au sein de la République, ne négligeons pas l'entretien de bonnes relations diplomatiques avec d'autres membres de la République et notamment avec Naboo. Sans compter qu'il ne s'agit là que d'une entrevue qui pour l'heure n'engage à rien. Ne restons point fermés à une prise de contact qui ne serait que positive à notre place au sein de la République et du Sénat.

A peine Enadikareen eut-il finis que Grawaharak prit la parole avant que son opposant ne soit assit.

[Transcription du langage shyriiwook - Grawaharak]La République ?! Le Sénat ?! Que nous apportent-ils donc ?!...

Enadikareen coupa alors la parole de Grawaharak et le montrant du doigt le ton monta.

[Transcription du langage shyriiwook - Enadikareen]Comment osez-vous parlez ainsi de la République et du Sénat Galactique ?! Oubliez-vous le soutien précieux qu'ils nous apportent dans notre lutte contre les esclavagistes ? Et c'est sans...

[Transcription du langage shyriiwook - Grawaharak] Oui bien sur ! Un soutien si crucial et important que chaque jour des Wookies tombent encore sous le joug de l'esclavagisme !


Comme à chaque réunion du conseil, à chaque traitement d'affaires importantes, cela dégénérait en un brouhaha ou chacun exprimait ses idées dans le désordre le plus complet, un chaos où seule la puissance vocale comptait. Chacun était levé haranguant son opposant par des gestes du bras et de la main. Les réunions du conseil pouvaient ainsi par moment raisonner dans tout Kachirho dit-on. Au milieu de cela, le chef Tarfful était paisiblement assit, prenant plaisir à regarder l'habituel spectacle de deux camps s'opposant et se déchirant sur un sujet. Tarfful esquissa un petit sourire avant de se lever à son tour lentement de son siège. L'agitation n'avait en rien diminuée au sein du conseil, alors le seigneur wookie prit la parole.

[Transcription du langage shyriiwook - Tarfful] Il suffit à présent ! Le silence revint d'un seul coup, tous se tirent et s'assirent dans le plus grand respect de la parole de leur seigneur, l'ouverture de relations plus importantes entre notre monde et Naboo ne peut etre décidé en cette salle depuis la seule cité de Kachirho. Je vais me rendre en notre capitale afin que tous les grands chefs de la planète puissent statuer d'un commun accord sur l'offre que nous fait la reine Jamilia. Cela ne sera pas la seule voie de Kachirho et du seigneur Tarfful mais bel et bien celle de tout Kashyyk et de tous les princes et seigneurs wookies de notre monde qui s'exprimera.

Ainsi le chef de Kachirho avait parlé. Le calme revint et nul ne discuta sa décision. Tarfful se rendrait donc à Rwookrrorro pour parler d'affaire d'ordre diplomatique avec les autres grands seigneurs wookies de la planète. Sur ce, le traitement des affaires du jour reprirent et les discussions passionnées à chaque sujet continuèrent elles aussi...
avatar
Tarfful

Messages : 10
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Courage le Ven 17 Aoû - 13:52

Après avoir tranché les questions diplomatiques, la réunion ne prit pas pour autant fin immédiatement. Il fallait désormais s'intéresser aux questions plus pressantes encore de la gestion interne du territoire. Ainsi, les dirigeants de Kachiro devaient maintenant s'attaquer aux exportations de ressources en provenance de Kachiro. Et les Nouvelles étaient mauvaises. Ce fut donc le conseiller à la défense qui prit la parole.
    [Raoraak] Excellence, permettez-moi maintenant de porter à votre connaissance les plaintes que nous avons reçu de la part de trois des compagnies marchandes établies à Kachiro. Elles requièrent votre attention immédiate.
En fait de compagnies marchandes, il ne fallait pas non plus en faire tout un plat. Ces compagnies étaient surtout de petites sociétés, globalement artisanales, qui dépassaient rarement les effectifs de deux ou trois moyens courriers. Seule l'une d'entre elle disposait, à ses propres frais, d'un long courrier qui faisait la navette entre Kashyyyk et Coruscant.
    [Raoraak] Toutes trois ont en effet déposé à votre attention une plainte au sujet de plusieurs attaques de leurs vaisseaux marchands sur la route des Astéroïdes de Roches. Il s'agissait, pour l'essentiel, de denrées industrielles en tout genre, envoyées vers la société Sayn&Korpil, pour l'assemblage de vaisseaux militaires et civils. Les Verpines n'ont put transmettre aucunes autres informations que celles que nous avons déjà à disposition : il semble que ce soit encore un coup des Trandoshans. Les trois compagnies ont demandé des réparations au gouvernement Wookie car leurs compagnies d'assurance ne couvrait pas ce genre d'évènements. Elles demandent également à vous rencontrer et souhaite avoir des garanties de protection de notre part.

Enjeux de la Mission :
Si aucune décision conséquentes n'est prise à ce sujet, la valeur du commerce de Kashyyyk baissera de 5 Millions de Crédits.
avatar
Courage

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Tarfful le Dim 19 Aoû - 17:57

A l'écoute de l'annonce de Raoraak c'est tout le conseil qui réagit de manière homogène. C'était là une nouvelle infamie qui était commise à l'encontre de l'espèce wookie et cela nul au conseil, qu'il soit réformiste ou conservateur, ne pouvait le supporter. Seuls certains ne soufflaient mots, pensant en leur for intérieur que ce n'était là que de petites entreprises et donc sans graves conséquence. Mais la majorité du conseil était d'accord sur un point, il fallait réagir et ne point laisser ce crime impuni ! En revanche, là ou cela varié et où les tentions au sein du conseil monteraient, serait sur la manière de réagir. Faudrait-il rester dans l'attente d'une longue réponse du Sénat et de la République ? Ou au contraire, faudrait-il agir dans la précipitation, loin de toutes les directives du Sénat ? Faudrait-il agir autrement, trouver une solution hybride ? Les discussions allaient s'enflammées sous peu une nouvelle fois.

Cependant avant que le moindre membre du conseil ne prenne la parole, le chef Tarfful se redressa sur son siège. On pouvait lire dans ses yeux toute la haine et la colère qui le consumait. Il ne souhaitait pas voir le conseil perdre à nouveau du temps dans d'interminable et d’inlassable discussion, quelque soit la décision qui serait prise, il fallait réagir et réagir vite ! Aussi, le seigneur de Kachirho prit la parole avant que ses conseillers ne le fasse.

[transcription du langage shiirywook - Tarfful] C'est là une action terrible que tu nous rapporte mon cher Raoraak ! Il nous faut réagir et au plus vite, nous ne pouvons laisser nos vaisseaux ainsi se faire attaquer, non seulement c'est un affront insupportable mais cela serait la cause d'importants tords économiques, pour Kachirho mais aussi pour tout Kashyyk ! Certes, peut etre certains murmurent-ils que comme il ne s'agit que de petites entreprises nous ferions mieux de laisser filer cela, qu'il ne s'agit peut etre que d'une attaque isolée qui ne se reproduira plus. Cependant, n'oublions pas que l'économie de Kashyyk repose essentiellement sur ses petites entreprises et nous ne pouvons courir le risque de subir des attaques répétées. Si cela venait à s'intensifier, nous subirions un véritable isolement. Sans compter que si il s'agit réellement de pirates il y a peu de chance qu'il ne tente quoi que ce soit contre des vaisseaux armés et aptes au combat. Et si il advenait que ce ne soit pas de simples pirates alors nous en serions davantage sur nos ennemis et nous ne resterions pas dans l'ignorance.
Les Trandoshans pourraient etre derrière tout cela. Si tel est le cas cela sera une (nouvelle) grave action à notre encontre et nous ne pouvons considérer avec mépris ces attaques. Cependant, n'oublions pas qu'à l'heure actuelle nous ne sommes sure de rien. La passion et la précipitation peuvent causer de nombreux tords aussi n'y cédons point. Restons sage, gardons notre méfiance à l'égard des Trandoshans mais ne les accusons pas encore d'un crime dont nous ne sommes pas sure. N'alimentons pas davantage cette flamme tant que rien n'est éclairée sur cette sombre affaire.
C'est là une très bonne raison pour me rendre à notre capitale. Ainsi, avec les autres grands chefs wookies je parlerai de ces attaques afin que nous trouvions une solution d'ordre planétaire, d'autres vaisseaux ont sans nulles doutes subis des attaques. Cependant, il faut trouver une solution provisoire. Malheureusement, notre planète ne dispose pas d'une flotte de guerre qui serait capable d'agir si loin de notre monde, aussi, je souhaiterais que l'on me transmette au plus vite un devis. Il s'agirait d'équiper militairement la totalité de nos vaisseaux marchands, renforcer leur blindage mais aussi les équiper en armes. Ceux-ci pourront alors se défendre efficacement contre d'éventuelles attaques de pirates, certes cela ne sera que peu efficace si il s'agit d'une véritable flotte de guerre mais dans ce cas notre problème serait plus grand encore. Et n'oublions que cela commencera à doter Kashyyk d'un semblant de flotte mobilisable en temps de guerre. De plus, les vaisseaux ne voyageront plus seuls, ils ne se déplaceront qu'en convois.

Dans tous les cas il nous faudra traîner cette affaire devant le Sénat. Pour ce faire, je vais informer sans tarder le Sénateur Yarua, il n'y a pas une minute à perdre. N'oublions pas non plus que nous semblons avoir des amis dans la galaxie puisque la main tendue par Naboo est dans un tel cas à prendre en considération, cette planète pourrait nous soutenir, elle en a les moyens.

Enfin concernant le dédommagement de ces entreprises, avant toute décision, je désire savoir à combien se monte le préjudice de ces sociétés ?


La plupart des membres du conseils approuvèrent de la tête les décisions du chef. Il faut dire que Tarfful était réputé pour sa sagesse et ses décisions mirent d'accord nombre de ses conseillers. Certains estimaient tout de même que c'était là des fonds dépensés de manière inutile, qu'il y avait des affaires bien plus importantes à traiter, mais face au calme et au soutien de la décision du chef, ceux-ci se firent calme et discret.
Cela faisait plusieurs heures que la réunion du conseil se poursuivait. Aussi, Tarfful décida de suspendre momentanément le conseil afin de transmettre certains enregistrement holographique. Il fallait en effet contacter les grands chefs wookies afin qu'ils soient présent à la capitale, mais aussi le sénateur Yarua ainsi que répondre sans tarder à la reine Jamilia, ce à quoi le seigneur de Kachirho s'astreint.
avatar
Tarfful

Messages : 10
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Courage le Lun 20 Aoû - 7:50

Raoraak hocha la tête et indiqua alors les pertes.
    [Raoraak] Aucun vaisseau n'a été perdu, mais le coût des réparations sur les trois vaisseaux touchés s’élèvera à 150 000 Crédits environ.
Il prit le temps de réfléchir quelques secondes. Ce genre d'incidents était particulièrement fréquents dans le système de Kashyyyk. Wookies et Trandoshans ne s'étaient jamais entendus, et les évènements de ce type se multipliaient chaque jours. L'Histoire fait pourtant une place injuste aux Trandoshans, peut-être parce qu'ils sont les esclavagistes. Quoiqu'il en soit, il faut ici bien comprendre que pour deux mondes d'importance similaire, de poids économique similaire, et d'influence similaire, les Trandoshans ont toujours été traités par la République comme un monde sous influence Wookie. Et l'absence d'une représentation Trandoshanne au Sénat Galactique est l'une des plus vieilles et plus anciennes raisons de ce conflit, qui durera encore probablement pendant des siècles.
    [Raoraak] Si vous me permettez un conseil excellence. Passer par le Sénat n'est pas forcément la meilleure idée. Elle est certes celle qui fait le plus de sens, mais elle ajoutera une énième péripétie à ce conflit qui ne résulterait, au fond, qu'en un accroissement du ressentiment entre wookies et Trandoshans. Peut-être vaut-il mieux tenter de régler le problème pacifiquement nous-même ?
Pacifiquement ... Un bien grand mot quand même. Les Trandoshans étaient connu pour leurs tendances fortement belliqueuses et leur volonté de domination. Pas pour leurs aptitudes à communiquer comme des êtres pensants civilisés. Leur société forgeait chez eux une mentalité de chasseurs, tout comme la société wookie forgeait chez les siens la mentalité de guerriers ancestraux et honorables. Et lorsque deux sociétés tribales, comme celles des Wookies et des Trandoshans, se rencontraient, les choses pouvait tourner à la guerre totale au moindre dérapage. L'une et l'autre des deux sociétés cultiverait en effet, dès lors, et au nom de l'Honneur, un ressentiment important des activités menées par leurs rivaux contre elles. Et c'est ce qui se passait ici. Les Wookies n'étaient pas blancs non plus dans ce conflit, et à leur manière, les Trandoshans devaient probablement cultiver également une certaine rancoeur vis-à-vis des Wookies ... Par exemple le fait que le premier vaisseau que les Wookies aient jamais eut était un vaisseau ... Trandoshan volé à ses propriétaires ...

Mais c'est Triviak, un conseillé beaucoup plus jeune, et beaucoup moins amical que Raoraak qui prit l'initiative de répondre. Beaucoup plus populaire que le modéré Raoraak. Beaucoup plus apprécié du peuple, il était un guerrier respecté, doté de nombreuses Victoires. Et certainement pas l'un des plus faible parmi les conseillés dans la pièce.
    [Triviak] Un message diplomatique ? Ne pas laisser le Sénat s'impliquer ? Protéger nos Cargos Commerciaux avec quelques plaques de métal et des canons lasers ? Êtes-vous donc idiot au point de ne pas voir la vérité en face ? Nos frères meurent encore en esclavage, nous n'avons pas de flotte pour empécher d'autres vaisseaux d'être capturés. Ma solution, à moi, c'est de demander au Sénat d'intervenir, et de le pousser à intervenir en achetant des vaisseaux aux Correliens et aux Rendilis, pour instaurer un blocus de Trandosha, jusqu'à ce que nos frères sur la planète aient été libérés, et jusqu'à ce que nous ayons été remboursés pour tout les dommages subit. Les Trandoshans nous ont suffisamment pris pour des guerriers faibles et sans défenses. Kashyyyk est respectée à travers la galaxie pour sa sagesse et pour la valeur de ses guerriers. Pas parce qu'elle est pleutre et se cache quand vient le temps de défendre son peuple !
Une vague de rugissements approbateurs retentit dans la salle du conseil alors que de plus en plus de conseillés semblaient pencher vers la pensée de Raoraak.

HJ : Dans la Saga, les Wookies ont choisit de conduire un blocus de Trandosha. Faire ce choix annulera tout risque de pertes de valeurs commerciale pour Kashyyyk. Naturellement, tu peux aussi faire un choix intermédiaire ou choisir un tout autre chemin Smile.
avatar
Courage

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Kachirho

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum