PNJs [1/5] - Roy Morzeny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PNJs [1/5] - Roy Morzeny

Message  Roy Morzeny le Sam 22 Fév - 21:50

[Frost, Harlem]

Tout homme de plus de trente ans est une canaille.
George Bernard Shaw

Identité

Le Joueur
  • Autre compte : Aucun
Votre personnage
  • Âge : 59 ans
  • Race : Humain
  • Planète d'origine : Anaxes
  • Faction : Neutre/Karla Inc
  • Langues Parlées : Basic/Hutt/Dialecte d'Annaxes


Données Statistiques


Niveau Actuel : 1
Points de vie : 20
Expérience niveau suivant : 1000
Expérience actuelle : 0

  • Force : 1
  • Dextérité : 4
  • Constitution : 1
  • Sagesse : 7
  • Intelligence : 13
  • Charisme : 8
  • Maîtrise de la Force : 0

  • Index de précision : 30 %
  • Index de critique : 5 %
  • Index d'expertise : 1 %
  • Index d'esquive : 30 %
  • index d'armure : 0,5 %


Inventaire


  • Ample tenue sombre
  • Pistolet Blaster ELG-3A
  • Datapad avec données diverses
Vaisseau

Navette Loronar B-7
Disponibilités

  • Disponibilité du joueur : Week-end
  • Indisponibilité permanentes : La semaine
  • Fuseau horaire : Français


Description psychologique

Frost a tout vu dans sa vie. C'est quelqu'un de très expérimenté, il connait la vie telle qu'elle est. Il a tout vu, tout entendu, tout affronté et n'a plus aucune illusion sur quoi que ce soit. Il n'est pas une âme innocente non plus : c'est quelqu'un qui a fait en son temps des coups bas de toute nature. Néanmoins, tout ce qu'il a fait, il pensa le faire pour le bien commun et la raison d'état. Mais cela ne fut pas toujours le cas, et il lui arriva de se sentir frustré durant ses débuts dans les SSR.

Pour lui tout a une raison. Votre gentillesse est potentiellement fausse, par contre votre méchanceté est ce qui a de plus honnête. Et donc de plus stupide. Pour lui, l'Homme est généralement mauvais et stupide de nature. En un sens, Harlem Frost a un complexe de supériorité très développé et se fiche éperdument des autres. Il n'a du respect que pour certains de ses collègues et en particulier pour Morzeny. Et même ce respect ne vient jamais le gêner dans sa clairvoyance. "Ami ou pas, on ne m'aura pas". Il n'hésite pas à donner son avis, quitte à se montrer tranchant vis-à-vis de Morzeny, qui reste officiellement son Boss au sein de Karla Inc. Leur type de relation est très spéciale. Morzeny le considère comme un mentor et accorde un grand respect pour le personnage.

Sous ses aspects de nihiliste, Harlem est quelqu'un d'extrêmement sympathique et jovial pour quelqu'un des SSR. Son aspect de vieux monsieur lui donne un air paternaliste et bon père de famille. C'est quelqu'un à qui on aime se confier, demander son avis, bavarder, partager et confier. C'est ce qui fait sa force. Car il cultive à merveille ce charisme qui lui sert énormément dans son travail. Harlem travailla toute sa vie dans le contre-espionnage, cela fait de lui un expert en traque, en manipulation et en désinformation. Convaincre les gens et les manipuler constitue son métier. C'est quelqu'un d'extrêmement tenace qui ne lâche rien lorsqu'il a décidé de se donner à fond dans une tache. ll est méticuleux, perfectionniste et parfois même paranoïaque. Lui, vous dira que cette dernière est une qualité indispensable à un bon agent, spécialement à celui qui est chargé de traquer des taupes dans les SSR.

Sa doctrine de travaille particulière peut-être résumée comme ceci : rien ne se produit pas hasard. Et toute information a son importance. Aussi insignifiante soit-elle. Vos vêtements du jour, votre coiffure et même la couleur de votre tapis de salon constituent pour lui des informations de première importance.


Description physique

Même en atteignant la soixantaine, Harlem Frost garde une excellente stature et santé physique. Évidemment, l'âge étant quelque de chose de fatal en soi, Frost n'a plus sa force de militaire endurci qu'il avait autrefois. Néanmoins, il continue à faire du sport - tradition militaire oblige - et pratique un régime alimentaire stricte qui exclut toute viande. Ainsi à 69 ans, il garde l'apparence d'un homme de moins de 50 ans, et une lucidité toujours aussi vivace.
Plus d'1m80, Harlem conserve une attitude noble dans ses gestes autant que dans son attitude. C'est quelqu'un de charismatique au visage agréable. Sa coiffure est toujours impeccable : ses cheveux de préférence rabattu à l'arrière. Aucune mèche rebelle ne vient perturber son apparence stricte mais harmonique.
Harlem aime également s'habiller d'une façon élégante à la manière d'un grand PDG ou d'un professeur d'une université prestigieuse. Des costumes avec une cravate toujours présente sont indispensables. Tout cela mis en forme par un gilet sombre sur une chemise blanche. Avec ses grosses lunettes sur le nez, Harlem Frost a les yeux bien ouverts. Toute son attitude trahie un ancien militaire.


Histoire

Harlem Frost naquit sur Anaxes. Il est issu d'une famille de petite stature par rapport à des poids lourds de la politique Anexsi. Néanmoins, celle des Frost donna de nombreux officiers, jusqu'à des amiraux des flottes au sein des forces du système d'Anaxes, ett même parmi les forces de la République. La réputation de la famille n'était plus à faire et il était donc logique que le jeune Harlem perpétue l'honneur familial.

Sans originalité, Harlem fit de bonnes études et intégra l'académie militaire d'Anaxes et choisit bien évidemment la Marine. Il apprit tout ce qu'il y avait à apprendre, et tenta de se perfectionner au mieux dans tous les domaines touchant de près ou de loin du militaire. Parallèlement, Harlem Frost étudia les langues et les sciences de l'information. Seule originalité de son cursus.

Finissant 4eme de la promotion, Harlem Frost eut donc la chance d'avoir le grade de capitaine dès sa sortie de l'académie et commença son service dans la Marine Anaxsi.
A 25 ans, il fut affecté en tant que capitaine de vaisseau dans la flotte de défense spécial Anaxsi. A sa tête, son équipage se souvint d'un capitaine idéaliste et humaniste, parfois souple sur la rigidité typique de ses pairs, et qui favorisa la prise d'initiative parmi ses seconds. Pour autant, aucun relâchement n'était permis. Frost permettait la souplesse mais ne lâchait rien sur la discipline. Cette attitude ambivalente permit de trouver un juste milieu entre dogme et raison parmi son équipage. Les années se succédèrent et Frost avait quand même passé 10 ans au sein de la flotte. Lorsqu'il quitta la Marine, il avait 35 ans et le grade contre-amiral. Une carrière sans tâche pour lui. Il eu même de bonnes affinités professionnelles avec l'amiral de la flotte de défense spéciale : Naaran Corde, le père d'Ori'n Corde.

Harlem Frost quitta prématurément la Marine alors qu'il pouvait devenir probablement Amiral au sein d'une autre flotte. Mais Harlem voulait voir autre chose : il devint professeur de tactique à l'académie militaire d'Anaxes puis donna des séminaires en Intelligence militaire. Finalement, à 39 ans il lui fut proposé un contrat avec les services secrets républicains. Le domaine très subtile des renseignements commença à le fasciner au point qu'il décida de se reconvertir durablement dans ce domaine.

Au début assigné à l'espionnage militaire puis politique, Harlem fut transféré à la section contre-espionnage où seuls les meilleurs sont présents. Ceux qui étaient chargés de débusquer la désinformation, les manipulations etc. En effet, ceux qui travaillaient dans ce domaine avaient la double compétence : ils savaient comment trouver les taupes et par extension savaient ce qu'il fallait faire pour ne pas se faire débusquer eux-mêmes s'ils étaient renvoyés dans le service action. En gros, des maîtres espions en puissances. C'est comme si vous aviez été flic avant de vous reconvertir dans le criminel ou avoir été un douanier avant de se reconvertir dans la contrebande . Plus rien ne pouvait vous arrêtez. C'est ainsi qu'il devint chef de son propre service. A cette époque, il était l'un des prétendants pour la direction des SSR. Tout semblait lui sourire.

Tout sauf, la politique et ses aléas.

En effet, après un scandale de corruption retentissant, le chancelier nouvellement formé fit un remue ménage conséquent au sein des SSR au point de renvoyer les 3/4 du personnel. Les trous furent comblés par des membres du COMPOR, souvent fanatisés et manquant de compétence.
Alors que plusieurs compagnies le voulaient comme responsable de sécurité ou lobbyiste, Harlem Frost rejoignit Karla Inc. Une agence fondée par un de ses anciens protégés : Roy Morzeny. Avant cela, Harlem passa brièvement chez une cabinet de relations publiques.
avatar
Roy Morzeny

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum